Télécharger version PDF: 81Ladoration_du_Saint_Esprit

L-adoration du saint-esprit

Le chrétien devrait-il adorer, louer ou prier le Saint-Esprit ? Le présent texte est le fruit de notre conviction au sujet du rôle du Saint-Esprit et de son ministère dans l’Eglise. Nous sommes membre d’une église qui croit aux œuvres du Saint-Esprit, mais avons, au fil des ans, consolidé un point de vue personnel très différent de la grande masse. Nous restons convaincus que notre perception est juste. Toutefois, nous offrons à tous une possibilité d’avis contraire. Votre critique nous est utile. Nous serons très concis dans cette première présentation.

Jésus donne l’Esprit Saint

Jean Baptiste l’a annoncé : «Moi, je vous baptise d'eau, pour vous amener à la repentance ; mais celui qui vient après moi est plus puissant que moi, et je ne suis pas digne de porter ses souliers. Lui, il vous baptisera du Saint Esprit et de feu.» (Mt 3.11).

«Moi, je vous ai baptisés d'eau ; lui, il vous baptisera du Saint Esprit.» (Mc 1.8).

Jésus confirme les paroles de Jean Baptiste : «Jésus leur dit de nouveau : La paix soit avec vous ! Comme le Père m'a envoyé, moi aussi je vous envoie. 20.22 Après ces paroles, il souffla sur eux, et leur dit : Recevez le Saint Esprit. 20.23 Ceux à qui vous pardonnerez les péchés, ils leur seront pardonnés ; et ceux à qui vous les retiendrez, ils leur seront retenus.» (Jean 20.21-23)

Les disciples du Christ confirment que le Saint-Esprit est bel et bien donné par Jésus. «C'est ce Jésus que Dieu a ressuscité ; nous en sommes tous témoins. 2.33 Élevé par la droite de Dieu, il a reçu du Père le Saint Esprit qui avait été promis, et il l'a répandu, comme vous le voyez et l'entendez.» (Actes : 2.32-33)

De ces textes, nous résumons que Jésus-Christ, le Fils de Dieu, l’Agneau de Dieu qui ôte le péché du monde, est Le seul qui donne le Saint-Esprit à ceux qui viennent à Lui.

Ce que Jésus a dit de l’œuvre du Saint-Esprit :

«Quand on vous mènera devant les synagogues, les magistrats et les autorités, ne vous inquiétez pas de la manière dont vous vous défendrez ni de ce que vous direz ; 12.12 car le Saint Esprit vous enseignera à l'heure même ce qu'il faudra dire.» (Luc 12.11-12)

«Mais le consolateur, l'Esprit Saint, que le Père enverra en mon nom, vous enseignera toutes choses, et vous rappellera tout ce que je vous ai dit.» (Jean 14.26)

«Quand sera venu le consolateur, que je vous enverrai de la part du Père, l'Esprit de vérité, qui vient du Père, il rendra témoignage de moi ; 15.27 et vous aussi, vous rendrez témoignage, parce que vous êtes avec moi dès le commencement.» (Jean 15.26).

«Quand le consolateur sera venu, l'Esprit de vérité, il vous conduira dans toute la vérité ; car il ne parlera pas de lui-même, mais il dira tout ce qu'il aura entendu, et il vous annoncera les choses à venir. 16.14 Il me glorifiera, parce qu'il prendra de ce qui est à moi, et vous l'annoncera. 16.15 Tout ce que le Père a est à moi ; c'est pourquoi j'ai dit qu'il prend de ce qui est à moi, et qu'il vous l'annoncera.» (Jean 16.13-15).

«Mais vous recevrez une puissance, le Saint Esprit survenant sur vous, et vous serez mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée, dans la Samarie, et jusqu'aux extrémités de la terre.» (Actes 1.8).

D’après Jésus, le Saint-Esprit inspire les œuvres du chrétien pour donner grande gloire à Dieu et au Christ. Il aide et gouverne l’œuvre de l’Eglise.

Peut-on l’adorer, le louer ou même le prier ?

Nous avons maintes fois entendu des prières du type, Saint-Esprit, fais ceci, fais cela, je te commande de me sanctifier, ouvre mes yeux, je te confie tout ce que j’ai à faire, etc. Avons-nous à adresser des prières à l’Esprit du Christ ? Quelques références pour nous laisser entrevoir l’attitude des aînés du Nouveau-Testament.

«Mais Étienne, rempli du Saint Esprit, et fixant les regards vers le ciel, vit la gloire de Dieu et Jésus debout à la droite de Dieu.7.56 Et il dit : Voici, je vois les cieux ouverts, et le Fils de l'homme debout à la droite de Dieu.» (Actes 7.55).

«Or, l'espérance ne trompe point, parce que l'amour de Dieu est répandu dans nos cœurs par le Saint Esprit qui nous a été donné » (Rm 5.5).

«Et vous n'avez point reçu un esprit de servitude, pour être encore dans la crainte ; mais vous avez reçu un Esprit d'adoption, par lequel nous crions : Abba ! Père ! » (Rm 8.15).

«L'Esprit lui-même rend témoignage à notre esprit que nous sommes enfants de Dieu. » (Rm 8.16).

«De même aussi l'Esprit nous aide dans notre faiblesse, car nous ne savons pas ce qu'il nous convient de demander dans nos prières. Mais l'Esprit lui-même intercède par des soupirs inexprimables ; 8.27 et celui qui sonde les cœurs connaît quelle est la pensée de l'Esprit, parce que c'est selon Dieu qu'il intercède en faveur des saints. » (Rm 8.26)

A la suite de ces quelques versets, nous savons que nous adorons Dieu par l’Esprit de Dieu. Celui qui n’a pas l’Esprit du Christ ne lui appartient pas, nous dit la Parole. Alors comme dans le cas d’Etienne, l’Esprit-Saint nous ouvre aux merveilles de Dieu et nous incline à l’adoration en esprit et en vérité.

C’est par lui qu’il nous est possible de porter les fruits de l’esprit dont la liste nous est donnée en Galates 5.22. C’est lui qui nous dispose à l’amour, à la joie, à la paix, à la bonté, à la maîtrise de soi, à la générosité, à la compassion et au pardon, à la bienveillance, à la patience. Sans le Saint-Esprit, le chrétien ne sera pas capable de marcher dans les commandements du Christ. Il nous aide à surpasser nos faiblesses et à marcher dans une foi triomphante.

Jusqu’ici, nous n’avons trouvé aucune raison pour lui adresser des prières directes. Du moment même où c’est Jésus qui nous parle par Lui, les prophéties, et les révélations ne sont que du Christ. Le Saint-Esprit servant de lien, de canal entre le Christ et nous. Il nous assiste dans nos défis et intercède auprès du Christ pour nous. Quant à lui adresser des réclamations et des commandes, aucune référence biblique trouvée. A l’adorer ou à le louer, point d’indication biblique trouvée.

Plutôt, nous louons, adorons, servons le Père ou le Fils par Lui. Il est l’incontournable dans le ministère chrétien. Il est à notre entendement le lien de communion et de communication entre le chrétien et Dieu. Peut-être allons-nous trouver des arguments contraires plus loin ? Quand je dis : ‘Père, je te bénis, je te loue pour cette journée merveilleuse…’ C’est uni au Saint-Esprit que ma louange a un sens. Nul ne dit Jésus-Christ est Seigneur si ce n’est par le Saint-Esprit (1Co 12:3).

Sa relation profonde avec le chrétien

Il convient de bien situer les rapports, les liens entre l’homme chrétien et le Saint-Esprit afin de mieux comprendre si l’adoration du Saint-Esprit est admise par Dieu. Que disent les Saintes Ecritures sur les rapports entre l’Esprit de Vérité et les chrétiens ?

«Ne savez-vous pas que votre corps est le temple du Saint Esprit qui est en vous, que vous avez reçu de Dieu, et que vous ne vous appartenez point à vous-mêmes ? » (1Co 6.19).

 «Dieu nous les a révélées par l'Esprit. Car l'Esprit sonde tout, même les profondeurs de Dieu. 2.11 Lequel des hommes, en effet, connaît les choses de l'homme, si ce n'est l'esprit de l'homme qui est en lui ? De même, personne ne connaît les choses de Dieu, si ce n'est l'Esprit de Dieu. 2.12 Or nous, nous n'avons pas reçu l'esprit du monde, mais l'Esprit qui vient de Dieu, afin que nous connaissions les choses que Dieu nous a données par sa grâce. 2.13 Et nous en parlons, non avec des discours qu'enseigne la sagesse humaine, mais avec ceux qu'enseigne l'Esprit, employant un langage spirituel pour les choses spirituelles. 2.14 Mais l'homme animal ne reçoit pas les choses de l'Esprit de Dieu, car elles sont une folie pour lui, et il ne peut les connaître, parce que c'est spirituellement qu'on en juge. 2.15 L'homme spirituel, au contraire, juge de tout, et il n'est lui-même jugé par personne. 2.16 Car Qui a connu la pensée du Seigneur, Pour l'instruire ? Or nous, nous avons la pensée de Christ.» (1Co 2.10-16).

«Celui qui garde ses commandements demeure en Dieu, et Dieu en lui ; et nous connaissons qu'il demeure en nous par l'Esprit qu'il nous a donné…» (1Jean 3.24).

«Pour vous, bien-aimés, vous édifiant vous-mêmes sur votre très sainte foi, et priant par le Saint Esprit, 1.21 maintenez-vous dans l'amour de Dieu, en attendant la miséricorde de notre Seigneur Jésus Christ pour la vie éternelle.» (1Jean 1.20-21).

«L'Esprit dit à Philippe : Avance, et approche-toi de ce char…» (Actes 8.29).

«Quand ils furent sortis de l'eau, l'Esprit du Seigneur enleva Philippe, et l'eunuque ne le vit plus. Tandis que, joyeux, il poursuivait sa route. » (Actes 8.39).

«Car les circoncis, c'est nous, qui rendons à Dieu notre culte par l'Esprit de Dieu, qui nous glorifions en Jésus Christ, et qui ne mettons point notre confiance en la chair.» (Ph 3.3).

«L'Esprit me dit de partir avec eux sans hésiter. Les six hommes que voici m'accompagnèrent, et nous entrâmes dans la maison de Corneille. 11.13 Cet homme nous raconta comment il avait vu dans sa maison l'ange se présentant à lui et disant : Envoie à Joppé, et fais venir Simon, surnommé Pierre, 11.14 qui te dira des choses par lesquelles tu seras sauvé, toi et toute ta maison. 11.15 Lorsque je me fus mis à parler, le Saint Esprit descendit sur eux, comme sur nous au commencement.» (Actes 11.12-15).

«Pendant qu'ils servaient le Seigneur dans leur ministère et qu'ils jeûnaient, le Saint Esprit dit : Mettez-moi à part Barnabas et Saul pour l'œuvre à laquelle je les ai appelés.» (Actes 13.2).

«Ayant été empêchés par le Saint Esprit d'annoncer la parole dans l'Asie, ils traversèrent la Phrygie et le pays de Galatie. 16.7 Arrivés près de la Mysie, ils se disposaient à entrer en Bithynie ; mais l'Esprit de Jésus ne le leur permit pas.» (Actes 16.6-7).

«Et maintenant voici, lié par l'Esprit, je vais à Jérusalem, ne sachant pas ce qui m'y arrivera ; 20.23 seulement, de ville en ville, l'Esprit Saint m'avertit que des liens et des tribulations m'attendent.» (Actes 20.22-23).

Il convient de remarquer que dans tous les textes cités, l’Esprit Saint donne des instructions, intervient dans des situations, oriente l’œuvre des chrétiens. Chose curieuse, aucun apôtre ne l’a loué ou même prié. Mais lorsqu’ils prient, nous observons que les apôtres invoquent toujours Dieu lui-même. Ils œuvrent pour la gloire de Dieu, du Fils et reconnaissent qu’ils ne peuvent rien faire sans l’écoute du Saint-Esprit.

De ce fait, ils écoutent le Saint-Esprit, mais donnent toute la gloire à Dieu. Ce qui est juste à notre entendement car Jésus avait dit d’avance que le Saint-Esprit ne parlerait pas de lui-même. Il ne rechercherait pas sa gloire mais la gloire du Christ. Nous suggérons vivement au lecteur de lire les actes des apôtres. Les interventions du Saint-Esprit y sont nombreuses, mais les apôtres se tournent toujours vers le Père ou le Fils lorsqu’il s’agit de prières et de louanges. L’Esprit-Saint intervient pour la gloire du Fils, et au nom du Fils. Nous ne voyons pas de raison qui justifie jusqu’ici l’adoration ou les louanges ou même les prières adressées à l’Esprit-Saint.

Il est écouté pour ses instructions, mais il parle au nom du Fils que nous avons prié ou invoqué. Sans le Saint-Esprit, nous ne saurons écouter ni le Père, ni le Fils. Il est le lien d’Union entre les fils de Dieu, entre chaque fils de Dieu et le Père, entre chaque fils de Dieu et le Fils. Et le chrétien ne peut parler au Père si ce n’est par le Saint-Esprit, et le chrétien ne peut entendre la voix du Père si ce n’est par le Saint-Esprit.

Son ministère

Le texte qui suit n’est que la confirmation de ce que nous disons ci-dessus. C’est par l’Esprit de Dieu que l’Eglise vit et manifeste la vie de Dieu. Toute la gloire est à Dieu lui-même et à Jésus-Christ le chef de l’Eglise de Dieu.

«Il y a diversité de dons, mais le même Esprit ; 12.5 diversité de ministères, mais le même Seigneur ; 12.6 diversité d'opérations, mais le même Dieu qui opère tout en tous. 12.7 Or, à chacun la manifestation de l'Esprit est donnée pour l'utilité commune. 12.8 En effet, à l'un est donnée par l'Esprit une parole de sagesse ; à un autre, une parole de connaissance, selon le même Esprit ; 12.9 à un autre, la foi, par le même Esprit ; à un autre, le don des guérisons, par le même Esprit ; 12.10 à un autre, le don d'opérer des miracles ; à un autre, la prophétie ; à un autre, le discernement des esprits ; à un autre, la diversité des langues ; à un autre, l'interprétation des langues. 12.11 Un seul et même Esprit opère toutes ces choses, les distribuant à chacun en particulier comme il veut. 12.12 Car, comme le corps est un et a plusieurs membres, et comme tous les membres du corps, malgré leur nombre, ne forment qu'un seul corps, ainsi en est-il de Christ. 12.13 Nous avons tous, en effet, été baptisés dans un seul Esprit, pour former un seul corps, soit Juifs, soit Grecs, soit esclaves, soit libres, et nous avons tous été abreuvés d'un seul Esprit. 12.14 Ainsi le corps n'est pas un seul membre, mais il est formé de plusieurs membres.» (1Co 12.4-14).

«Pour ce qui est des prophètes, que deux ou trois parlent, et que les autres jugent ; 14.30 et si un autre qui est assis a une révélation, que le premier se taise. 14.31 Car vous pouvez tous prophétiser successivement, afin que tous soient instruits et que tous soient exhortés. 14.32 Les esprits des prophètes sont soumis aux prophètes ; 14.33 car Dieu n'est pas un Dieu de désordre, mais de paix.» (1Co 14.29-33).

Les lettres aux 7 églises sont données par Jésus-Christ, mais il est toujours demandé d’écouter ce que l’Esprit dit aux 7 églises… (Révélation 2 et 3).

«Et l'Esprit et l'épouse disent : Viens. Et que celui qui entend dise : Viens. Et que celui qui a soif vienne ; que celui qui veut, prenne de l'eau de la vie, gratuitement.» (Révélation 22.17).

Nous restons persuadés que l’adoration chrétienne est au Père et au Fils. L’Esprit-Saint est l’Esprit d’adoption par lequel nous crions Abba Père ! Par l’Esprit de Dieu, nous adorons et servons fidèlement le Père et le Fils, par le Saint-Esprit, nous réussissons tout ce que le Père entreprend de faire au travers de nous pour la gloire de Son Nom. Quant à lui adresser des prières directes ou des louanges, aucune indication biblique n’est disponible.

Que Dieu vous bénisse. Nous vous remercions d’avance pour tous vos commentaires.

Amour de Christ

 

Première publication : 05 septembre 2015

 

Toutes les citations sont tirées de la Bible, Version Louis Segond 1910.

L’impression de cet extrait est libre pour tout usage personnel ou de groupe. La reproduction partielle dans un livre, blog ou site internet est autorisée à condition de citer les sources. Le blog ‘Enfants du Paradis’ sur www.amourdechrist.canalblog.com se réserve le droit de modification, de révision et de mise à jour du présent document. Que la paix du Seigneur Jésus-Christ soit avec vous.

 

Autres ressources Saine doctrine

Les titres interdits dans l’Eglise

Le compte de prières : quelle utilité ?

Les chrétiens sont-ils des illuminati ?

A quoi sert-il à un homme de gagner le monde ?

Peut-on rembourser les bienfaits Dieu ?

Témoignage de Carolyn, ex-mormon

Témoignage d’une ex-bouddhiste de Thaïlande

Témoignage d’Achille, ex yogi ex-catholique

Les rêves ou la Parole : qui doit diriger le chrétien ?

Lettre au Prince de Dieu, livre

Les Promesses de la Saine doctrine

Observations sur les témoignages de conversion

Espace onction

La chasteté précipitée

Le voyage du pèlerin

Confusions spirituelles : dangers de l’ignorance

Bandes dessinées diverses en anglais

Les mendiants méprisés dans l’église