Télécharger la version PDF: 83La_semence_prophetique_

La semence prophetique

Nous avons remarqué que la semence d’argent dite encore «semence prophétique» est généralement proposée pour forcer Dieu à l’action, pour émouvoir Dieu à l’action, pour toucher le cœur de Dieu ou pour attirer son attention. «Si jusqu’à ce jour tu n’as pas reçu ton miracle, fait un don prophétique de 40 mille francs CFA et tout va bien…» ; «Si tu veux que Dieu réponde à ta demande d’enfant miracle, il faut que tu montres que tu t’intéresses à Dieu en lui offrant un don de 150 mille francs CFA et tout ira bien…» ; «Si après toutes ces fois que tu t’es avancé, tes affaires ne marchent pas comme tu veux, tu dois penser à faire une semence prophétique, l’esprit me dit 100 mille francs CFA et ça va aller… » ; annoncent-ils.

La semence d’argent suscitée pour que Dieu accomplisse le miracle matériel ou médical est-elle une attitude dictée par l’amour ou par la chair ? Telle attitude est-elle bibliquement inspirée ou est-elle plutôt le produit de l’impatience ou même la conséquence de la cupidité et de l’amour du monde ? Celui qui sème pour la chair ne récoltera-t-il pas la corruption[1] ? Avant d’engager la réflexion, souvenons-nous que le matériel est un souci pour païens[2].

Les enfants de Dieu ont besoin d’attirer l’attention du Père par des gestes d’amour et de tendresse. Autant le Christ s’est donné pour le monde par amour, de même le chrétien se donne à Dieu par amour. Dieu cherche des adorateurs en esprit et en vérité ; Dieu cherche le cœur de l’homme, il ne cherche pas ses poches. Nul ne peut servir Dieu et Mammon[3]. Celui qui ne prend pas garde risque de se faire étouffer par les soucis de la vie et par les convoitises du monde.

Que fait Dieu quand d’apparence il est en retard ? Qu’il tarde, qu’il se presse, la fin que Dieu donne est toujours glorieuse. «C’est la bénédiction de l’Eternel qui enrichit.» ; nous dit Proverbes 10:22. Quand Dieu tarde donc, les fils sont confiants en la fidélité du Père. Pour aller loin, ils sont prêts à vendre leurs biens et à remettre le prix des ventes aux pauvres afin de suivre le Christ sans encombrement. Dieu dispose d’eux comme il lui plaît et ils se soumettent volontairement. Le Père les honorera au jour de son divin choix. Dieu sait faire concourir toutes choses au bien de ses enfants.

Les fils sont héritiers et vivent dans la maison du Père pour toujours. Dans la maison du Père, rien ne manque et Dieu pourvoit richement à l’instant du besoin. Les fils de Dieu vivent en Dieu ; et s’ils vivent, c’est pour la gloire de celui qui les a rachetés. Dans leurs positions spirituelles, ils dépendent de leur attachement au Christ ; ils dépendent de Dieu qui sait qu’ils ont besoin des choses matérielles. Ils savent que Dieu ne faillit pas et demeurent fermes dans la foi.

A la vérité, le chrétien est amour et donnera toujours tant qu’un besoin se présentera, il donnera au delà de tout ce qu’il possède, simplement parce que l’amour de Dieu brûle dans son cœur. Enfant de lumière, il est attendu que le chrétien sème l’amour et la paix, la miséricorde et le pardon, la grâce et la patience, la douceur et la compassion, la bonté et la générosité, la bienveillance et la confiance en Dieu ! … Les fruits de telles semences sont purs et divins.

La semence en elle-même est biblique, mais ce qui dérange ici, c’est qu’elle a pour but de motiver la réaction de Dieu. Au risque de tenter Dieu ! Au risque de retourner sous l’ancien régime de la loi ! Dieu ne conclut pas de marché donnant-donnant avec ses fils. Le chrétien recherche la volonté de Dieu et l’accomplit, stop. Du moment qu’il ne cherche plus sa gloire mais celle de son Dieu, il se garde des pressions mondaines. Ceux qui croient que la semence prophétique marche verront un beau matin qu’ils avaient construit sur du sable[4].

Que Dieu nous revête de Sa sagesse.



[1] Ga 6.6-10 : «Que celui à qui l'on enseigne la parole fasse part de tous ses biens à celui qui l'enseigne. Ne vous y trompez pas : on ne se moque pas de Dieu. Ce qu'un homme aura semé, il le moissonnera aussi. Celui qui sème pour sa chair moissonnera de la chair la corruption ; mais celui qui sème pour l'Esprit moissonnera de l'Esprit la vie éternelle. Ne nous lassons pas de faire le bien ; car nous moissonnerons au temps convenable, si nous ne nous relâchons pas. Ainsi donc, pendant que nous en avons l'occasion, pratiquons le bien envers tous, et surtout envers les frères en la foi. »

[2] Lc 12.29-34 : «Et vous, ne cherchez pas ce que vous mangerez et ce que vous boirez, et ne soyez pas inquiets. Car toutes ces choses, ce sont les païens du monde qui les recherchent. Votre Père sait que vous en avez besoin. Cherchez plutôt le royaume de Dieu ; et toutes ces choses vous seront données par-dessus. Ne crains point, petit troupeau ; car votre Père a trouvé bon de vous donner le royaume. Vendez ce que vous possédez, et donnez-le en aumônes. Faites-vous des bourses qui ne s'usent point, un trésor inépuisable dans les cieux, où le voleur n'approche point, et où la teigne ne détruit point. Car là où est votre trésor, là aussi sera votre cœur. »

[3] Mt 6.24 Nul ne peut servir deux maîtres. Car, ou il haïra l'un, et aimera l'autre ; ou il s'attachera à l'un, et méprisera l'autre. Vous ne pouvez servir Dieu et Mammon. C'est pourquoi je vous dis : Ne vous inquiétez pas pour votre vie de ce que vous mangerez, ni pour votre corps, de quoi vous serez vêtus. La vie n'est-elle pas plus que la nourriture, et le corps plus que le vêtement ? »

[4] Mc 4.18 : «D'autres reçoivent la semence parmi les épines ; ce sont ceux qui entendent la parole, mais en qui les soucis du siècle, la séduction des richesses et l'invasion des autres convoitises, étouffent la parole, et la rendent infructueuse. »

 

Amour de Christ

Toutes les citations sont tirées de la Bible, Version Louis Segond 1910.

Le titre original de ce texte est « La semence d’argent ». Le texte est tiré de ‘Lettre au Prince de Dieu’ par A.B. DOUNGMENE. Le livre en question est un ensemble de réflexions sur les bénéfices de la saine doctrine de Jésus-Christ. L’impression de cet extrait est libre pour tout usage personnel ou de groupe. La reproduction partielle dans un livre, blog ou site internet est autorisée à condition de citer les sources (ce site ou la source exacte).

 

Autres ressources sur Discernement des esprits

Les mendiants méprisés dans l’église

Observations (3), Niveaux de lecture des témoignages

Les saints prieurs : médiateurs ou imposteurs ?

Lettre au Prince de Dieu, livre

Bandes dessinées diverses en anglais

L’adoration du Saint-Esprit est-elle Biblique ?

 

Autres ressources sur Faux prophètes

Témoignage de Robert, ex-adventiste du 7e jour

Témoignage de Lobe, ex-christianiste céleste

Témoignage de Clay sur l’évangile de la prospérité

Témoignage de Pauline, ex christianisme céleste

Les titres interdits dans l’Eglise

Le compte de prières : quelle utilité ?

Les vérités spirituelles (suite du témoignage).

Le sperme, lien d’union entre l’homme et Dieu

Témoignage de Nahed, ex musulmane

Extases sexuelles et adoration de Dieu : quel lien ?