Résumé:

Teyanlong est victime de licenciement inattendu. Choqué, il refuse d’accorder le pardon à ses employeurs et sombre dans la dépression. Dans cet état, il multiplie des erreurs spirituelles et se trouve pris au piège de ses ressentiments. C’est face à la mort et déjà otage des esprits qu’il revient au bon sens ; survivra-t-il ?

Image de couverture:

les-dieux-traitres-couverture-ebook

Présentation succincte de la Nouvelle:

Dans l’état de colère, il est fort difficile à l’homme de se juger soi-même et de percevoir sa propre responsabilité dans l’événement qui le fâche. Généralement, l’homme en colère accuse ou culpabilise autrui, ce par la violence verbale ou par la boutade silencieuse, « Je ne te parle plus, » dit souvent l’enfant offensé.

Une fois chargé de colère, l’homme espère généralement des essais d’apaisement, soit des explications de l’accusé, soit ses excuses, soit sa punition ou même sa mort dans les cas extrêmes. Seulement les données changent en Christ selon qui la colère est un péché grave ; tout homme sage doit se garder de la colère tant ses conséquences sont lourdes et dures.

Dans Les Dieux Traîtres, le héros pense avoir raison de se fâcher et de bouder le monde. Il s’efforce de justifier sa colère quand même tout son entourage l’incite à pardonner ceux qu’il accuse. Mais seulement le temps agira… et c’est au fond du puits qu’il va comprendre la stupidité de son acte. C’est embêté par les incertitudes et les angoisses de son âme qu’il va revenir au bon sens. Fallait-il qu’il se fâchât jusqu’à ce point ? L’homme a-t-il le droit de refuser le pardon ? Avons-nous le droit de reporter le pardon du à autrui ?

L’histoire démontre un fait bien réel et courant, c’est parfois quand nous sommes très fautifs devant Dieu que nous montrons nos arrogances. C’est parfois quand nous pensons mériter des couronnes ou des trophées qu’en fait nous méritons plutôt la chicotte et le fouet. L’homme qui refuse le pardon à autrui est souvent celui qui a le plus besoin de se confesser.

Aussi curieuse qu’éducatrice, le récit enseigne avec force qu’il convient de toujours pardonner dans l’immédiat. L’homme spirituel s’en porte toujours très bien ce faisant.

Image de couverture de l'article:

08-les dieux traitres

Liens:

Lien pour lire la Fiche complète du livre

Acheter cette nouvelle:

Version imprimée (Illustrée Noir et Blanc)

Versions eBook: mobi Kindle; PDF ou epub (Illustrée Couleur)