3-comprendre les causes de la CS

Pour comprendre les causes de la confusion spirituelle, il convient de situer les besoins de l’esprit. Si l’on manque à satisfaire les besoins de l’esprit, cela produira une confusion dans ses repères, ce qui aura pour conséquence une difficulté d’orientation confiante. En plus simple : si l’esprit se nourrit mal, il aura du mal à vivre ; il sera embrouillé, timide, et hésitant.

L’esprit de l’homme a besoin de nourritures

L’homme étant esprit et chair, il convient pour son bien-être, qu'il alimente la vie de son esprit comme il le fait pour la vie de sa chair. L’homme doit se soucier de croître spirituellement tout comme il veille à s’alimenter de nourritures riches en protéines, glucides, lipides, vitamines, sels minéraux, et oligo-éléments pour son bien-être physique. L’homme doit nourrir convenablement son esprit, celui de sa femme et de ses enfants, afin de leur apprêter un avenir sûr et éternellement glorieux.

Les bonnes nourritures de l’esprit

L’esprit humain se nourrit des « idées vraies. » Jésus le dit : « Les Paroles que je vous ai dites sont esprit et sont vie. » (Jean 6.63) L’esprit de l’homme se nourrit de vérité. Toute doctrine fondée sur la vérité épanouira l’esprit de l’homme. Lire, connaître, et mettre les commandements de Dieu en pratique = nourrir son esprit ; car la Parole de Dieu est la vérité (Jean 17.17). En marchant selon la Parole de Dieu, vous ne serez pas timide ; car Dieu, le Tout-Puissant Dieu, est en accord avec vous.

La Parole de Dieu est la meilleure nourriture de l’esprit. Celui qui met la Parole de Dieu en pratique garde le moral toujours très haut. Il n’a pas peur des lendemains, car il est fondé dans la vérité. Un tel homme est confiant, et son assurance est contagieuse. Il vit et marche dans la lumière de Dieu au sein de laquelle il n’a pas besoin de tâtonner son chemin. Il ne peut être confus car il est guidé d’En-Haut. Et même au sein de la fournaise, il reste serein.

Le chrétien habitué à la prière et à la lecture de la Parole de Dieu sait pertinemment que la lecture de la Parole de Dieu fortifie, vivifie, et guérit l’âme du lecteur. La Parole de Dieu soulage le stress et aide l’homme à amender ses voies. Quand vous amendez vos voies avec la Parole, vous redressez, vous guérissez, et vous fortifiez votre esprit.

En termes simples, l’esprit de l’homme se nourrit des idées-vérité. Bien nourri, vous saurez réagir convenablement devant toute situation. Mal nourri, vous appliquerez des idées qui vous dirigeront droit au mur ou au ravin.

La Parole de Dieu, le repère spirituel de l’esprit

La Parole de Dieu est le repère spirituel de tout homme ; repère par lequel il doit apprécier toute autre connaissance (nourriture) qu’il reçoit sur le spirituel. De ce fait, nous pouvons revenir à ce qui est dit plus haut :

-         Nourri convenablement des Paroles de Dieu, l’esprit de l’homme saura prendre de sages décisions quand il le faut. Il saura mettre de l’ordre dans ses croyances ; il saura éviter la confusion spirituelle.

-         Affamé ou mal nourri, il sera obligé de s’appuyer sur des béquilles, pour se rendre compte plus tard que ses béquilles ne peuvent le porter. Dès lors sera-t-il embarrassé, hésitant, timide, et peureux dans le chemin choisi. Ceci jusqu’à ce qu’il reçoive un conseil éclairé ; soit en revenant lui-même à la Parole de Dieu, soit en consultant une personne mieux équipée (pasteur, frère, ami, etc.)

Gare aux nourritures indigestes, sources de confusions

Alors que la vérité produira la paix et la quiétude de l’esprit, le mensonge spirituel l’embarrassera et entretiendra le malaise, le doute, et la confusion. Avec quoi nourrissez-vous votre esprit ?

Avec l’hypnose ?

L’hypnose et le discours inconscient produiront-ils votre paix intérieure ? Je doute. Quand l’hypnose vous dit que vous étiez esclave maltraitée et pleine de rancune dans votre vie antérieure, elle ne dit rien sur la médication présentement nécessaire.

Avec la visualisation créatrice ?

Fermer les yeux et voir toutes sortes d’images sur votre écran facial produit-il la vérité qui nourrit votre esprit ? Autrement dit, faire le vide et voir des images intérieures se défiler sous vos yeux fermés procure-t-il la paix à votre esprit ? Je doute. Dès que vous ouvrez les yeux, les images s’évanouissent et la réalité vous rattrape. Mettez votre confiance en ces images si vous le voulez. Le temps vous dira si vous avez raison de le faire.

Avec le yoga ?

Nous avons lu des textes bouddhistes, mon Dieu ! Ils génèrent tant de confusions ! Le vrai yoga, c’est lequel ? Le Raja, le Hatha, le Kundalini, le Nu, le Tantra, le Kamasutra ? Nous avons même essayé de pratiquer quelques-uns de la liste et que de confusions sur les chakras et les mantras ! En lieu et place de paix intérieure, nous avons été rassasiés d’incertitudes. Nous avons abandonné le yoga, plus dépravé qu’avant. Nous l’avons abandonné, confus et agacé par la liste de gourous et d’esprits guides qui défie toute limitation.

En guise d’exemple :

Afin de vous aider à apprécier l’impact d’une bonne nourriture sur l’esprit, nous vous proposons l’exemple cas ci-dessous :

Faisant face à un problème d’oppressions spirituelles (rêves et hallucinations où je voyais des visages de personnes connues m’agresser et chercher à me tuer), je me suis tourné vers un prêtre qui m’a conseillé ceci, « Vous devez couper tout lien avec vos ennemis… effacez leurs adresses dans vos téléphones et calepins, et ne les contactez plus jamais. Ne gardez rien qui vous rappelle leur souvenir. »

Seulement, son conseil ressemble à celui des marabouts, des voyants, et des féticheurs du Cameroun, et n’a rien de chrétien.

Ce jour-là, je le quittai, conscient qu’il ne m’avait pas conseillé juste ; ce qui me garda d’alimenter la confusion de mon esprit. Ma connaissance des Ecritures m’aida à faire le point. En effet, la Parole de Dieu demande de prier pour les ennemis, de prier pour ceux qui nous persécutent, et non d’avoir peur d’eux, ni de couper tout contact avec eux, ni de leur envoyer du feu (comme beaucoup le font dans certaines églises de réveil).

Six mois environs après son conseil, un autre pasteur, qui cette fois m’a donné le conseil salutaire, m’indiqua simplement que j’avais besoin d’accorder le pardon à mes ennemis DE TOUT MON CŒUR, pour le mal qu’ils m’avaient fait. Dès exécution de ce dernier conseil, ma guérison spirituelle fut immédiate. Par ce conseil, j’amendai mes voies ; je les redressai et m’en sortis guéri et fortifié.

De cet exemple, vous constatez que le conseil non biblique du prêtre a risqué alimenter ma confusion. A l’opposé, le conseil bibliquement inspiré du pasteur a immédiatement restauré ma paix intérieure. Aujourd’hui, je suis en contact avec ces ex-ennemis et tout va bien. Ce qui est bellissime dans l’histoire, ils ont été ébranlés de réaliser que j’avais oublié leurs offenses.

Se nourrir de vérité rend l’esprit fort et confiant.

Dieu vous bénisse!

Amour de Christ

 

A lire dans l’article suivant :

Les causes précises de la confusion spirituelle

Lire l’article précédent :

Comprendre les causes de la confusion spirituelle