6-profil type des victimes de la cs

Ayant vu les causes de la confusion dans les textes précédents, il est prévisible que les profils suivants pourront être victimes de la confusion spirituelle :

  • L’homme qui connaît la Parole de Dieu, mais se trouve dans une épreuve nouvelle, et n’a aucune connaissance du conseil biblique à appliquer, ni de l’attitude à adopter (cas des héros du Recueil de nouvelles, Confusions spirituelles) ;
  • Le croyant qui connaît la Parole de Dieu et refuse de la mettre en application, pour une raison ou une autre (Lire Les dieux traîtres) ;
  • Le croyant qui ne sait pas comment mettre en pratique la Parole de Dieu et qui est encore tiraillé par les traditions sociales (cas des héros de Embrouilles spirituelles) ;
  • L’homme superstitieux. La superstition est une doctrine qui fait une lecture des lapsus, des tics, des signes du ciel, des allures du vent, des bruits des oiseaux pour en tirer des directives spirituelles. Un temps vient où les signes et les présages créent plus d’embrouilles qu’ils ne dirigent (Voir Harcèlements spirituels, 2e semestre 2018) ;
  • Le pratiquant des sciences occultes, du spiritisme, de l’ésotérisme et des religions traditionnelles. Il finira tôt ou tard dans l’errance et dans des embrouilles. Les esprits guides de ces pratiques haïssent copieusement ceux qui les invoquent. (Prisons spirituelles, La mafia religieuse, ces deux romans sont en cours d’écriture) ;
  • Celui qui suit les doctrines des faux guides spirituels et des faux prophètes est aussi exposé. L’humanité doit marcher avec le Christ Jésus afin de vivre dans Sa paix. Loin de la doctrine de Jésus-Christ, la confusion est certaine. C’est Jésus-Christ le seul Maître spirituel digne de confiance (Cas de M. Bopda dans Egarements).

A l’opposé de ces victimes potentielles, les vainqueurs spirituels, c’est-à-dire ceux qui vivent dans la paix, le bonheur, et la joie spirituelle sont ceux qui demeurent en Christ. C’est-à-dire, ceux qui méditent les Commandements de Dieu pour les mettre en pratique tous les jours. Ce type de chrétien vit en Dieu, dans la paix de Dieu, et ne peut être inquiété. (Évangile selon Jean, chapitres 14 et 15).

A lire dans l’article suivant :

Le processus d’installation de la confusion

Lire l’article précédent

Le péché et la confusion spirituelle