Mises à jour : 19/05/2018

11-conseils a suivre contre la confusion spirituelle

1.       Se consacrer à Jésus-Christ

Après avoir compris dans les articles précédents les causes et les profils types des victimes des confusions spirituelles, nous comprenons que la vérité seule garde l’homme de la confusion. Jésus-Christ est la vérité, pour cette raison, tout homme qui veut vivre tête haute, plein d’assurance et toujours joyeux doit se donner à Jésus-Christ et rechercher sa tutelle.

« Je suis la lumière du monde ; celui qui me suit ne marchera pas dans les ténèbres, mais il aura la lumière de la vie, » dit Jésus en Jean 8:12

2.    Chercher conseils dans la Parole de Dieu

La Parole de Dieu est une lampe sur le sentier de tout homme qui met sa confiance en Elle (Psaume 119:105). Les conseils de Dieu savent inspirer l’esprit de l’homme et l’orienter dans la sagesse de Dieu. Les résultats sont nombreux : bonheur, vie paisible, projets réussis, assurance spirituelle et mentale, etc.

A celui qui ne connaît pas les Saintes Ecritures, nous vous conseillons de les découvrir ; votre vie s’en portera mieux nettement, immédiatement après.

A celui qui a rétrogradé, qui depuis quelques temps néglige la Parole de Dieu, nous vous invitons à y retourner rapidement. Faites des conseils bibliques la lumière de vos décisions et de vos actions. Dieu désire restaurer votre vie.

A celui qui passe par des tribulations et qui est menacé de douter de la Puissance de la Parole, nous vous disons : COURAGE ! Dieu est fidèle à sa Parole. Soyez la bonne terre et laissez la Parole de Dieu produire des fruits éternels en vous. Votre victoire et votre bonheur sont certains. (Parabole du Semeur : Matthieu 13:23 ; Marc 4:20 ; Luc 8:15)

3.     Examiner tout conseil avant consommation

L’Eglise ne peut que prolonger les œuvres de la Parole de Dieu. Les évangélistes, les pasteurs, les frères veillent avec Dieu sur les brebis du Christ. Poussés par l’Esprit, ils donneront à la victime la Parole qu’il faut au moment opportun. L’Esprit lui-même intervient souvent directement dans la conscience du sujet pour l’aider à retourner à la vérité. Quelques fois, les anciennes expériences aident à revenir.

Dans tous les cas, il faut garder à l’esprit que l’Eglise vit par la Parole de Dieu ; tous les ministères chrétiens dignes obéissent fidèlement à la Parole de Dieu. Tout serviteur de Dieu qui veut réussir à guérir l’âme en détresse doit obligatoirement se fonder sur la Parole de Dieu et sur rien d’autre. La Parole de Dieu est esprit et vie (Jean 6:63).

Si donc quelqu’un vous donne un conseil contraire à la Parole de Dieu, rejetez-le (1Thessaloniciens 5:21). Veillez à ce que personne ne vous égare et ne vous confond davantage par un conseil farfelu qui n’a rien à voir avec la Parole de Dieu.

4.    Rester vigilant en tout temps

S’il est vrai que la Parole de Dieu nourrit l’esprit, il est du devoir du croyant de s’approcher de cette Parole, de la lire, de la découvrir, et de la méditer jour et nuit. Il est du devoir du croyant de garder les commandements du Christ. Dieu ne force personne à le suivre, mais exhorte et encourage. Dieu est patient et espère que l’homme comprenne lui-même son besoin de nourrir son esprit.

Pour se garder des confusions, tout homme doit par conséquent comprendre qu’il est de son devoir d’aimer la vérité, de la chérir, de la protéger et de la défendre. Il est du devoir du croyant de se garder des subtilités mensongères des faux prophètes qui n’ont que faire de son âme.

Le faux prophète est mercenaire et cherche son chemin derrière le fidèle. Jésus quant à lui est Dieu et n’a pas besoin de dépouiller l’homme pour subvenir à ses besoins. Au contraire, quand nous lui sommes fidèles, il sait nous orienter à lancer le filet dans les meilleures eaux (Jean 21:5-6), Il connaît le meilleur moment pour nous dire de prendre notre lit et de marcher (Jean 5:1-9), Il sait quand il nous convient d’ordonner à Tabitha de se lever (Actes 9:36-42).

Pour se garder des confusions, tout homme a besoin de connaître son chef spirituel (Jésus) et de demeurer en lui. Soyons vigilants, et que personne ne nous éloigne des bienfaits du Cep (Jésus) - Lire l’Evangile de Jean, chapitre 15. Pour approfondir ce paragraphe, nous vous référons aux Conseils pour éviter la confusion (III).

A lire dans l’article suivant :

Conseils à suivre pour éviter la confusion (II)

Lire l’article précédent :

Comment guérir des confusions spirituelles