Télécharger en fichier PDF (4 pages) : 16Temoignage_de_Lobe_Tahoue_Etienne

Temoignage de Lobe, ex christianiste celeste

 

Je me nomme Lobé Tahoue Etienne. Né le 30/10/1966 en côte d'ivoire, je suis ivoirien.

J’ai rencontré le Seigneur précisément en l'an 1999. J’étais alors membre d'une secte appelée l'église du christianisme céleste, où j'ai passé 7 années de ma vie. Et c'est par la grâce de Dieu que je fus délivré des griffes du diable.

Mon enfance

J'ai passé une enfance très difficile des attaques, de la sorcellerie je fus malade toute mon enfance, et c'est finalement a l'âge de 10ans que je fus scolarisé grâce à un instituteur, qui venait dans notre campement, dans le but d'acheter de la viande de brousse. Mon papa était alors braconnier, l'instituteur venait de temps en temps au campement pour chercher de la viande de brousse. Il s'est allié à mon père comme un ami. Et c'est alors qu'il posa la question à mon père, de savoir pourquoi je ne vais pas à l'école? Mon père lui a tout expliqué. Et ils ce sont arrangés, et c'est avec l’extrait de naissance de mon petit frère défunt du nom de Lobe Dogo Patrice que je fus scolarisé. Au CP1, j’étais le major de ma classe (1er de la classe). Au CP2, également brillant. L’année suivante, à ma grande surprise, du CP2, j'ai été sauté de classe directement au CE2. C'est en moment là, que l'ennemi fut courroucé. Au milieu de l'année scolaire, j'ai refusé de continuer l'école, car je voyais flou avec les larmes aux yeux, pendant que je lisais.

Je suis issus d'une famille de 7 enfants 6 garçons dont 1 fille. 3 de mes frères sont décédé de façon mystérieuse. Mon père étant décédé je suis devenu le chef de la famille, car personne, à par moi, qui se débrouille, survenir a leur besoins. Le combat pour moi à présent est encore rude, car, jusqu'à présent, tous mes projets sont toujours tombés à "l'eau" Mais je suis plus que confiant car, je sais en qui j'ai cru, et il y a un temps pour toutes choses. A lui la gloire d'ETERNITE EN ETERNITE.

J’ai beaucoup résisté à Jésus même pendant ma conversion, je voulais toujours mettre mon intérêt avant Christ ça ma coûté très cher. J'ai perdu beaucoup d'argent parce que je ne voulais pas comprendre que Jésus a un temps pour toute chose.

Je vous exhorte mes frères et sœurs de mettre d'abord Jésus au devant de tout. JESUS!

Comment je suis entré dans le christianisme céleste

Ce qui m’a motivé à devenir membre de cette secte, c’était pour l’amélioration de ma condition de vie. En 1988, j’ai décidé de quitter le village pour me rendre à Abidjan dans le but de chercher un emploi de manœuvre. Le marché d’emploi étant difficile en côte d’ivoire, je suis resté désœuvré durant des années.

J’habitais alors chez mon cousin. Ayant appris qu’à l’ «église du christianisme céleste » il était possible de trouver son bonheur là-bas, je suis donc parti dans cette secte. Celui qui m’a «évangélisé » a dit ceci : cette « église » est descendue des cieux pour délivrer l’africain victime de la sorcellerie, et des cérémonies sont faites pour avoir du travail. Ces paroles m’ont suffit pour me convaincre ! Moi qui cherchais une délivrance et le bonheur d’avoir du travail, je n’ai pas hésité une seconde.

Cette « église » était devenue ma demeure, où j’ai passé plus de 6 ans ! Je participais aussi aux activités de l’ «église ». Cette « église » bâtiment s’appelait St Michel. Il y a plusieurs aspects qui m’on fait sortir de cette secte. Il est vrai que les membres de cette secte utilisent la bible, mais les pratiques ne sont pas conformes à la Parole de Dieu. La pratique des cérémonies genre sacrifice est prescrite tous les jours par les visionnaires. Durant les sept ans que j’ai passé dans cette secte, je suis ressorti comme j’étais entré. Rien n’a changé, excepté que je n’ai jamais eu faim, des « sœurs » de bonne volonté m’apportaient chaque jour de quoi manger. C’est ce qui explique les sept ans que j’ai passé dans cette secte. Je n’ai jamais eu faim ! Moi qui mangeais à peine une fois par jour, je croyais avoir rencontré Dieu par la nourriture. Mais je lisais beaucoup ma Bible, et je posais aussi des questions aux devanciers.

Les versets de la Bible qui m’ont sauvé

Mais je ne recevais pas d’eux une réponse satisfaisante. Mais je ne pouvais pas encore comprendre, parce que j’étais encore dans le « noir ». Mais pendant que j’étais entrain de lire ma bible, deux versets de la bible ont attiré mon attention ! Et le Seigneur m’a parlé à travers ces deux versets. Ces deux passages répondaient exactement aux questions que je me posais. (Actes : 4v12) : «il n’y a de salut en aucun autre car il n’y a sous le ciel aucun autre nom qui ait été donné parmi les hommes par lequel nous devions être sauvés ». Ce verset m’a éclairé parce qu’il répondait spécifiquement aux questions que je me posais ! Car les devanciers faisaient croire que sans les cérémonies : d’huile sainte, bougies, encens, parfum St Michel + prière de combat, etc…, la délivrance n’est possible. Je vous rappelle qu’ils prient aussi dans cette secte, au nom de Jésus, mais accompagné toujours de cérémonie autrement selon eux, une prière au nom de Jésus sans cérémonie n’est pas efficace. (Galate : 5v1) : «c’est pour la liberté que Christ vous a affranchi demeurez donc fermes, et ne vous laisser pas mettre à nouveau sous le joug de la servitude ». En lisant ce verset, je me suis dit ; si Jésus S’est livré pour être crucifié pour nous, afin de nous libérer des pratiques des lois cérémonielles, qui étaient pour nous un fardeau. Pourquoi pratiquer encore ces choses ?

Les coutumes anti-bibliques

 Car à l’ «église » du c.c, quand une femme est dans sa période menstruelle, elle doit rester sept jours à la maison, et le huitième jour elle vient se faire sanctifier avec un seau d’eau, du parfum St Michel, dans l’eau, et une bougie à la main, + une prière de sanctification elle prend  son bain, pour avoir accès au lieu « saint ». C’est pareil pour la femme qui a enfanté d’un bébé ! Elle doit rester 40 jours à la maison, et le 41 ème jour elle vient pour se faire sanctifier. La consommation de la viande de porc, est interdite à tous les membres.  La plupart des pratiques dans cette secte, sont basés sur l’ancien testament. Mais il y a aussi ce qu’ils font qui n’est ni de l’ancien, ni du nouveau testament. Par exemple ; tous les vendredis midi, il y a un culte spécial des « visionnaires » où chaque membre devra apporter un œuf, une bouteille d’eau, du miel afin de participer à la cérémonie de la prière. Au cours de la prière, tous les visionnaires, et ceux qui reçoivent nouvellement le don « prophétie » et « vision » sont tous agités par un « esprit » qu’ils appellent, le saint-esprit, et là, commencent les « révélations » ou des prédictions d’avenir.

Les préludes de ma conversion

Mais mon bien-aimé chose bizarre, au lieu de quitter cette secte, après avoir reçu la révélation par la grâce de Dieu, je suis allé rejoindre mon cousin gendarme qui a été nouvellement muté dans une ville de l’intérieur dans le nord de la côte d’ivoire cette ville s’appelle, Odiéné. Dans cette ville, par la grâce de Dieu, j’ai rencontré un « frère » céleste, qui, lui aussi avait été affecté dans ladite ville. Il est professeur de math. La joie de nous rencontrer fut grande ! Parce que cela faisait pratiquement près d’un an qu’on ne s’était pas vu, et je ne savais pas aussi qu’il avait été muté dans cette ville. J’étais agréablement surpris de le voir. Dans cette localité, l’ «église » n’y existait pas. Cependant, des chrétiens célestes étaient dans cette ville. Mais il fallait les trouver afin de prier ensemble. C’est ce que nous avons fait. Le frère professeur, à tout fait pour les trouver. Nous étions aviron 30 personnes.

Mais parmi nous, il n’y avait pas de visionnaire. Donc pas de cérémonie. Les jours suivants, j’exposai les deux versets de la bible au frère professeur. (Actes : 4v12 et Galate : 5v1) nous avions ensemble médité ces deux passages ! Mais la chose la plus extraordinaire se produisit nous avons décidé d’être toujours des chrétiens célestes, mais toute fois sans faire de cérémonie. Le culte se tenait chez le frère le professeur, qui était aussi le responsable de cette « église » d’Odiéné, et moi, le secrétaire, chargé d’annoncer les programmes du culte. Mais les membres ce sont révoltés contre nous deux, parce qu’ils nous reprochaient d’avoir annulé les cérémonies, dans cette assemblée. Pour eux, il est inutile de prétendre appartenir à l’église du christianisme céleste, et ignorer les cérémonies. Pour cette fois ils avaient raison sur nous. Une vive discussion s’engagea à ce sujet ! Et les membres, sans nous consulter, ont pris la décision de louer le service d’un visionnaire, qu’ils ont fait appel d’Abidjan. Cela se passa à la veille de la fête de la pâque, où tous les chrétiens célestes doivent absolument commémorer la mort, et la résurrection de notre Seigneur Jésus, au cimetière. Nous nous sommes opposés à cette pratique, que nous avons jugée inutile. La tension était montée car la discussion était forte que nous nous sommes séparés en deux groupes.

Décision de marcher selon les Saintes Ecritures et délivrance

Nous sommes restés que trois personnes. Nous somme restés, et l’autre groupe est parti au cimetière. Quant à moi, je partis à la maison, car j’habitais avec mon cousin gendarme, au peloton mobile. Mais matin quand je me suis réveillé, j’ai ressenti un malaise et j’ai eu une grande soif d’eau. De 8h à 10h, j’ai vidé du réfrigérateur les bouteilles remplies d’eau, que j’ai bu au grand étonnement de ceux qui habitaient la maison. Et un vertige ma pris comme si j’allais mourir. Mais par la grâce de Dieu, j’ai tout fait pour me rendre chez le frère le professeur. A ma grande surprise, je l’ai trouvé dans un état effroyable presque mort. Toute la nuit m’a-t-il dit, il a vomit, fait la diarrhée. Nous avons prié ! Que le Seigneur s’est manifesté !!! Et il reprit un peu ses forces.

Quand à moi le têtu, j’ai frôlé à la mort. Durant 5 jours, je n’ai pas mangé car la nourriture n’avait plus de goût dans ma bouche. J’ai beaucoup souffert car j’ai vomit, fait la diarrhée ce qui sortait en moi c’était seulement de l’eau. N’eut été la grâce de Dieu, l’ennemi se réjouirait. Et vers 20h, le « visionnaire » accompagné de deux membres, ils viennent nous visiter. Ils nous trouvent souffrants mais ils ne sont ni touchés ni étonnés. Mais ils nous disent de nous repentir et de revenir de notre décision car disent-ils le céleste sans cérémonie n’est pas céleste. Nous leur avons répondus que désormais, nous ne sommes plus des chrétiens « céleste » et que nous avons maintenant accepté Jésus comme notre sauveur. Après toutes ces choses, je fus guéri le 8 ème jour par Jésus-Christ! 

 

Source : http://www.la-bible-sur-le-net.org/Temoignages/Temoignage_lob_tahouetienne.htm

Témoignage de Lobe Tahoue Etienne, ex christianisme céleste converti à Jésus-Christ

 

 

Je me nomme Lobé Tahoue Etienne. Né le 30/10/1966 en côte d'ivoire, je suis ivoirien.

J’ai rencontré le Seigneur précisément en l'an 1999. J’étais alors membre d'une secte appelée l'église du christianisme céleste, où j'ai passé 7 années de ma vie. Et c'est par la grâce de Dieu que je fus délivré des griffes du diable.

J'ai passé une enfance très difficile des attaques, de la sorcellerie je fus malade toute mon enfance, et c'est finalement a l'âge de 10ans que je fus scolarisé grâce à un instituteur, qui venait dans notre campement, dans le but d'acheter de la viande de brousse. Mon papa était alors braconnier, l'instituteur venait de temps en temps au campement pour chercher de la viande de brousse. Il s'est allié à mon père comme un ami. Et c'est alors qu'il posa la question à mon père, de savoir pourquoi je ne vais pas à l'école? Mon père lui a tout expliqué. Et ils ce sont arrangés, et c'est avec l’extrait de naissance de mon petit frère défunt du nom de Lobe Dogo Patrice que je fus scolarisé. Au CP1, j’étais le major de ma classe (1er de la classe). Au CP2, également brillant. L’année suivante, à ma grande surprise, du CP2, j'ai été sauté de classe directement au CE2. C'est en moment là, que l'ennemi fut courroucé. Au milieu de l'année scolaire, j'ai refusé de continuer l'école, car je voyais flou avec les larmes aux yeux, pendant que je lisais.

Je suis issus d'une famille de 7 enfants 6 garçons dont 1 fille. 3 de mes frères sont décédé de façon mystérieuse. Mon père étant décédé je suis devenu le chef de la famille, car personne, à par moi, qui se débrouille, survenir a leur besoins. Le combat pour moi à présent est encore rude, car, jusqu'à présent, tous mes projets sont toujours tombés à "l'eau" Mais je suis plus que confiant car, je sais en qui j'ai cru, et il y a un temps pour toutes choses. A lui la gloire d'ETERNITE EN ETERNITE.

J’ai beaucoup résisté à Jésus même pendant ma conversion, je voulais toujours mettre mon intérêt avant Christ ça ma coûté très cher. J'ai perdu beaucoup d'argent parce que je ne voulais pas comprendre que Jésus a un temps pour toute chose.

Je vous exhorte mes frères et sœurs de mettre d'abord Jésus au devant de tout. JESUS!

Ce qui m’a motivé à devenir membre de cette secte, c’était pour l’amélioration de ma condition de vie. En 1988, j’ai décidé de quitter le village pour me rendre à Abidjan dans le but de chercher un emploi de manœuvre. Le marché d’emploi étant difficile en côte d’ivoire, je suis resté désœuvré durant des années.

J’habitais alors chez mon cousin. Ayant appris qu’à l’ «église du christianisme céleste » il était possible de trouver son bonheur là-bas, je suis donc parti dans cette secte. Celui qui m’a «évangélisé » a dit ceci : cette « église » est descendue des cieux pour délivrer l’africain victime de la sorcellerie, et des cérémonies sont faites pour avoir du travail. Ces paroles m’ont suffit pour me convaincre ! Moi qui cherchais une délivrance et le bonheur d’avoir du travail, je n’ai pas hésité une seconde.

Cette « église » était devenue ma demeure, où j’ai passé plus de 6 ans ! Je participais aussi aux activités de l’ «église ». Cette « église » bâtiment s’appelait St Michel. Il y a plusieurs aspects qui m’on fait sortir de cette secte. Il est vrai que les membres de cette secte utilisent la bible, mais les pratiques ne sont pas conformes à la Parole de Dieu. La pratique des cérémonies genre sacrifice est prescrite tous les jours par les visionnaires. Durant les sept ans que j’ai passé dans cette secte, je suis ressorti comme j’étais entré. Rien n’a changé, excepté que je n’ai jamais eu faim, des « sœurs » de bonne volonté m’apportaient chaque jour de quoi manger. C’est ce qui explique les sept ans que j’ai passé dans cette secte. Je n’ai jamais eu faim ! Moi qui mangeais à peine une fois par jour, je croyais avoir rencontré Dieu par la nourriture. Mais je lisais beaucoup ma Bible, et je posais aussi des questions aux devanciers.

Mais je ne recevais pas d’eux une réponse satisfaisante. Mais je ne pouvais pas encore comprendre, parce que j’étais encore dans le « noir ». Mais pendant que j’étais entrain de lire ma bible, deux versets de la bible ont attiré mon attention ! Et le Seigneur m’a parlé à travers ces deux versets. Ces deux passages répondaient exactement aux questions que je me posais. (Actes : 4v12) : «il n’y a de salut en aucun autre car il n’y a sous le ciel aucun autre nom qui ait été donné parmi les hommes par lequel nous devions être sauvés ». Ce verset m’a éclairé parce qu’il répondait spécifiquement aux questions que je me posais ! Car les devanciers faisaient croire que sans les cérémonies : d’huile sainte, bougies, encens, parfum St Michel + prière de combat, etc…, la délivrance n’est possible. Je vous rappelle qu’ils prient aussi dans cette secte, au nom de Jésus, mais accompagné toujours de cérémonie autrement selon eux, une prière au nom de Jésus sans cérémonie n’est pas efficace. (Galate : 5v1) : «c’est pour la liberté que Christ vous a affranchi demeurez donc fermes, et ne vous laisser pas mettre à nouveau sous le joug de la servitude ». En lisant ce verset, je me suis dit ; si Jésus S’est livré pour être crucifié pour nous, afin de nous libérer des pratiques des lois cérémonielles, qui étaient pour nous un fardeau. Pourquoi pratiquer encore ces choses ?

 Car à l’ «église » du c.c, quand une femme est dans sa période menstruelle, elle doit rester sept jours à la maison, et le huitième jour elle vient se faire sanctifier avec un seau d’eau, du parfum St Michel, dans l’eau, et une bougie à la main, + une prière de sanctification elle prend  son bain, pour avoir accès au lieu « saint ». C’est pareil pour la femme qui a enfanté d’un bébé ! Elle doit rester 40 jours à la maison, et le 41 ème jour elle vient pour se faire sanctifier. La consommation de la viande de porc, est interdite à tous les membres.  La plupart des pratiques dans cette secte, sont basés sur l’ancien testament. Mais il y a aussi ce qu’ils font qui n’est ni de l’ancien, ni du nouveau testament. Par exemple ; tous les vendredis midi, il y a un culte spécial des « visionnaires » où chaque membre devra apporter un œuf, une bouteille d’eau, du miel afin de participer à la cérémonie de la prière. Au cours de la prière, tous les visionnaires, et ceux qui reçoivent nouvellement le don « prophétie » et « vision » sont tous agités par un « esprit » qu’ils appellent, le saint-esprit, et là, commencent les « révélations » ou des prédictions d’avenir.

Mais mon bien-aimé chose bizarre, au lieu de quitter cette secte, après avoir reçu la révélation par la grâce de Dieu, je suis allé rejoindre mon cousin gendarme qui a été nouvellement muté dans une ville de l’intérieur dans le nord de la côte d’ivoire cette ville s’appelle, Odiéné. Dans cette ville, par la grâce de Dieu, j’ai rencontré un « frère » céleste, qui, lui aussi avait été affecté dans ladite ville. Il est professeur de math. La joie de nous rencontrer fut grande ! Parce que cela faisait pratiquement près d’un an qu’on ne s’était pas vu, et je ne savais pas aussi qu’il avait été muté dans cette ville. J’étais agréablement surpris de le voir. Dans cette localité, l’ «église » n’y existait pas. Cependant, des chrétiens célestes étaient dans cette ville. Mais il fallait les trouver afin de prier ensemble. C’est ce que nous avons fait. Le frère professeur, à tout fait pour les trouver. Nous étions aviron 30 personnes.

Mais parmi nous, il n’y avait pas de visionnaire. Donc pas de cérémonie. Les jours suivants, j’exposai les deux versets de la bible au frère professeur. (Actes : 4v12 et Galate : 5v1) nous avions ensemble médité ces deux passages ! Mais la chose la plus extraordinaire se produisit nous avons décidé d’être toujours des chrétiens célestes, mais toute fois sans faire de cérémonie. Le culte se tenait chez le frère le professeur, qui était aussi le responsable de cette « église » d’Odiéné, et moi, le secrétaire, chargé d’annoncer les programmes du culte. Mais les membres ce sont révoltés contre nous deux, parce qu’ils nous reprochaient d’avoir annulé les cérémonies, dans cette assemblée. Pour eux, il est inutile de prétendre appartenir à l’église du christianisme céleste, et ignorer les cérémonies. Pour cette fois ils avaient raison sur nous. Une vive discussion s’engagea à ce sujet ! Et les membres, sans nous consulter, ont pris la décision de louer le service d’un visionnaire, qu’ils ont fait appel d’Abidjan. Cela se passa à la veille de la fête de la pâque, où tous les chrétiens célestes doivent absolument commémorer la mort, et la résurrection de notre Seigneur Jésus, au cimetière. Nous nous sommes opposés à cette pratique, que nous avons jugée inutile. La tension était montée car la discussion était forte que nous nous sommes séparés en deux groupes.

Nous sommes restés que trois personnes. Nous somme restés, et l’autre groupe est parti au cimetière. Quant à moi, je partis à la maison, car j’habitais avec mon cousin gendarme, au peloton mobile. Mais matin quand je me suis réveillé, j’ai ressenti un malaise et j’ai eu une grande soif d’eau. De 8h à 10h, j’ai vidé du réfrigérateur les bouteilles remplies d’eau, que j’ai bu au grand étonnement de ceux qui habitaient la maison. Et un vertige ma pris comme si j’allais mourir. Mais par la grâce de Dieu, j’ai tout fait pour me rendre chez le frère le professeur. A ma grande surprise, je l’ai trouvé dans un état effroyable presque mort. Toute la nuit m’a-t-il dit, il a vomit, fait la diarrhée. Nous avons prié ! Que le Seigneur s’est manifesté !!! Et il reprit un peu ses forces.

Quand à moi le têtu, j’ai frôlé à la mort. Durant 5 jours, je n’ai pas mangé car la nourriture n’avait plus de goût dans ma bouche. J’ai beaucoup souffert car j’ai vomit, fait la diarrhée ce qui sortait en moi c’était seulement de l’eau. N’eut été la grâce de Dieu, l’ennemi se réjouirait. Et vers 20h, le « visionnaire » accompagné de deux membres, ils viennent nous visiter. Ils nous trouvent souffrants mais ils ne sont ni touchés ni étonnés. Mais ils nous disent de nous repentir et de revenir de notre décision car disent-ils le céleste sans cérémonie n’est pas céleste. Nous leur avons répondus que désormais, nous ne sommes plus des chrétiens « céleste » et que nous avons maintenant accepté Jésus comme notre sauveur. Après toutes ces choses, je fus guéri le 8 ème jour par Jésus-Christ! 

 

Source : http://www.la-bible-sur-le-net.org/Temoignages/Temoignage_lob_tahouetienne.htm

 

 

Autres ressources sur le Christianisme céleste

 

Témoignage de Pauline, ex christianisme céleste

 

 

 

Autres ressources sur Faux prophètes

 

Témoignage de Robert, ex-adventiste du 7e jour

 

Témoignage de Clay sur l’évangile de la prospérité

 

Les saints prieurs : médiateurs ou imposteurs ?

 

La semence prophétique

 

Les titres interdits dans l’Eglise

 

Le compte de prières : quelle utilité ?

 

Les vérités spirituelles (suite du témoignage).

 

Le sperme, lien d’union entre l’homme et Dieu

 

Témoignage de Nahed, ex musulmane

 

Extases sexuelles et adoration de Dieu : quel lien ?