Télécharger la version PDF: 93Le_chretien_et_la_gestion_de_la_culpabilite

se defaire du sentiment de culpabilite

La culpabilité du chrétien

Le chrétien vit pour Jésus-Christ, son Seigneur et son Maître. Il ne vit que pour obéir aux commandements de celui qui s’est donné à la croix pour son salut. Il connaîtra la culpabilité chaque fois qu’il commettra un acte contraire aux enseignements du divin maître Jésus.

En famille, au travail, dans l’activité quotidienne, le chrétien doit en tout temps rechercher ce qu’agrée le Saint-Esprit afin qu’en tout temps et en tout lieu, Dieu soit satisfait de lui. Voler, mentir, commettre l’adultère ou la fornication sont tous des actes qui causeront la culpabilité chez le chrétien. Ce sont des péchés, c’est-à-dire, ce sont des actes que les Saintes Ecritures interdisent.

La culpabilité est un malaise mental, un sentiment d’inconfort ressenti au plan mental dont l’interprétation indique une ‘désobéissance’ aux principes de Dieu. En effet, tout malaise mental ne traduit pas la culpabilité. Cet inconfort dit « culpabilité » interpelle le sujet à se réajuster, à se corriger et à se réconcilier à la justice divine.

Au travail par exemple, toute attitude en porte-à-faux avec la déontologie conduira toujours au malaise psychologique vécu comme reproche de conscience. Dans la rue, le mépris des autres usagers causera les mêmes perturbations selon le principe divin : « aime ton prochain comme toi-même ». S’il désire vivre une vie agréable à l’église ou dans la société, l’homme doit à chaque fois veiller à respecter les exigences du milieu, tant que celles-ci n’opposent pas les principes bibliques.

Le Chrétien doit en effet craindre Dieu avant la tradition. Il sait que le Christ seul a le trône de sa vie et doit en tout lieu représenter Son autorité et Sa gloire. Ce faisant, il sait compter sur la défense de Dieu en cas de cas.

Quand il cède au péché, la souffrance mentale dite culpabilité perdure jusqu’à l’admission des faits et jusqu’à ce qu’il se repente. Nier les faits ne fera qu’aggraver le malaise. Reconnaître son tort est une première étape de la guérison. Le chrétien n’attend pas la punition de Dieu les bras croisés, mais se repent et demande pardon à Dieu dans la prière. Et Dieu qui pardonne oublie la sanction.

A ce sujet, l’apôtre Jean dans son épître déclare : «Si nous confessons nos péchés, il est fidèle et juste pour nous les pardonner, et pour nous purifier de toute iniquité.» (1Jean 1:9).

Comment se défaire du sentiment de culpabilité ?

Nous offrons une démarche simple en cinq points :

1-     Etablir la faute commise. Ce point est capital. Vous ne devez pas seulement ressentir la culpabilité en vous. Il vous faut réaliser en quoi vous avez péché contre Dieu. Quel attitude, quelle pensée, quel acte coupable avez-vous commis qui soit contraire aux Ecritures ;

2-     Vous présenter à Jésus-Christ dans la prière. Jésus est omniprésent, omniscient et sait très bien quelle est votre faute. De plus, il est le seul qui pardonne les péchés de l’humanité car Dieu lui a donné le pouvoir de pardonner les péchés des hommes[1]. Les autres voies telles la pénitence, les mortifications de soi ne sont que des calmants inutiles. Le pardon du Christ guérit définitivement la conscience de l’homme.

3-     Une fois dans la présence du Christ. Dites-lui que vous regrettez le mal que vous avez commis. Que ce soit le vol, la débauche, l’ivrognerie, le crime, la perversion, la magie, la sorcellerie, l’approche est la même. Dites à Jésus-Christ que vous regrettez toute la méchanceté que vous avez causé aux gens.

Par exemple dites : «Seigneur Jésus, je regrette les excès d’alcool auxquels je m’abandonne tous les jours.» ; «Seigneur Jésus-Christ, je suis désolé pour toutes les injures que je lance aux gens à longueur de journée.» ; etc.

4-     Demandez-lui pardon. Demandez-lui de vous purifier par son sang. En effet, seul le sang du Christ purifie l’âme de l’homme de tout péché.

D’aucuns pensent que c’est l’eau du fleuve particulier ; d’autres l’eau de la mer, d’autres des décoctions de plantes. Spirituellement, nous vous attestons que le Christ-Jésus vous rend spirituellement pur et restaure votre conscience dès l’instant où vous prononcez votre demande de pardon. Lui qui demande de pardonner 77 x 7 fois en une seule journée vous pardonne sans délai (Matthieu 18:21-22).

5-     Dites-lui merci pour sa miséricorde et sa grâce. La gratitude est agréable entre humains. Dieu qui nous fait du bien veut que nous sachions reconnaître ses bienfaits et les louer.

 

Comment gérer l’offense causée par autrui

Si votre culpabilité est due à un tort que quelqu’un vous a causé, voici ce que Jésus-Christ conseille de faire :

«Si ton frère a péché, va et reprends-le entre toi et lui seul. S'il t'écoute, tu as gagné ton frère. Mais, s'il ne t'écoute pas, prends avec toi une ou deux personnes, afin que toute l'affaire se règle sur la déclaration de deux ou de trois témoins. S'il refuse de les écouter, dis-le à l'Église ; et s'il refuse aussi d'écouter l'Église, qu'il soit pour toi comme un païen et un publicain. Je vous le dis en vérité, tout ce que vous lierez sur la terre sera lié dans le ciel, et tout ce que vous délierez sur la terre sera délié dans le ciel.» (Matthieu 18:15-18).

Soyons parfaits, comme le Père est parfait (Matthieu 5:48 ; Jacques 1:4).

Sachons pardonner, sachons être des ouvriers de paix.

Amour de Christ.

 

 

 

Toutes les citations sont tirées de la Bible, Version Louis Segond 1910.

L’impression du présent document est libre pour tout usage personnel ou de groupe. La reproduction partielle ou complète dans un livre, blog ou site internet est autorisée à condition de citer les sources. L’auteur du document se réserve le droit de modification et de mises à jour des informations y contenues. Que la paix et la gloire du Christ reposent sur vous en abondance.

 

Autres ressources Saine doctrine

A quoi sert-il à un homme de gagner le monde ?

Peut-on rembourser les bienfaits Dieu ?

Les Promesses de la Saine doctrine

Observations sur les témoignages de conversion

Espace onction

La chasteté précipitée

Le voyage du pèlerin

Bandes dessinées diverses en anglais

Les mendiants méprisés dans l’église

Les titres interdits dans l’Eglise

Le compte de prières : quelle utilité ?

Les chrétiens sont-ils des illuminati ?

Témoignage de Carolyn, ex-mormon

Témoignage d’Achille, ex yogi ex-catholique

L’adoration du Saint-Esprit est-elle Biblique ?

Lettre au Prince de Dieu, livre



[1] Matthieu 9:3-6 : «… le Fils de l'homme a sur la terre le pouvoir de pardonner les péchés…»