Télécharger Version PDF: 68La_voie_de_l_excellence_spirituelle

Atteindre l’excellence spirituelle est possible avec Jésus-Christ. Dans les lignes suivantes, Enfants du Paradis indique au lecteur le chemin de la véritable élévation spirituelle. Le chemin est celui de Jésus-Christ de Nazareth, le Fils de Dieu qui est venu sur terre rendre l’homme parfait, selon le statut originel que Dieu avait pour lui avant la chute d’Adam. Nous vous souhaitons une très bonne lecture et attendons vos remarques dans les commentaires.

Etape 1 : Se convertir à Jésus-Christ

Il convient au lecteur de comprendre qu’on ne se converti pas au christianisme mais à Jésus-Christ. C’est Jésus le Messie qui pardonne et qui délivre du péché, c’est Lui qui justifie et qui glorifie, c’est Lui qui donne l’Esprit Saint et le statut d’enfant de Dieu à tous ceux qui le Lui demande, c’est encore Jésus-Christ qui est le fidèle berger de tous ceux qui viennent à Lui. C’est l’appartenance à Jésus-Christ qui fait de l’homme un chrétien, non l’adhésion à une église chrétienne. Autrement dit, si vous voulez devenir enfant de Dieu et atteindre les sommets spirituels, rassurez-vous d’établir une relation de confiance avec le Christ ressuscité et assis à la droite du Père dans les cieux ; c’est Lui qui vous donne l’accès à la vie éternelle dans le Paradis de Dieu. Cette relation vous est enseignée dans les Evangiles et les épitres du Nouveau Testament.

Jésus pardonne les péchés :

L’élémentaire du perfectionnement passe par le pardon des péchés. Atteindre Dieu c’est se vêtir de ses attributs parmi lesquels la sainteté est primordiale. Pour grandir dans la vie spirituelle, le chrétien doit apprendre à demander pardon pour ses fautes et erreurs, afin de conserver son âme pure[1] et capable de communion avec Dieu.

« Jésus, voyant leur foi, dit au paralytique : Prends courage, mon enfant, tes péchés te sont pardonnés. afin que vous sachiez que le Fils de l'homme a sur la terre le pouvoir de pardonner les péchés : Lève-toi, dit-il au paralytique, prends ton lit, et va dans ta maison. » (Matthieu 9:2-6).

«Béni soit Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus Christ, qui nous a bénis de toute sortes de bénédictions spirituelles dans les lieux célestes en Christ !... En lui nous avons la rédemption par son sang, la rémission des péchés, selon la richesse de sa grâce… » (Ephésiens 1:3-7).

Ses Paroles sont dignes de confiance :

Si les maîtres des religions prétendent des textes révélés à eux par des dieux ou des esprits supérieurs, Jésus-Christ a la particularité que son discours est divin. Il a la plénitude de la révélation de Dieu.

«Celui qui vient d'en haut est au-dessus de tous ; celui qui est de la terre est de la terre, et il parle comme étant de la terre. Celui qui vient du ciel est au-dessus de tous, il rend témoignage de ce qu'il a vu et entendu, et personne ne reçoit son témoignage. Celui qui a reçu son témoignage a certifié que Dieu est vrai ; car celui que Dieu a envoyé dit les paroles de Dieu, parce que Dieu ne lui donne pas l'Esprit avec mesure. Le Père aime le Fils, et il a remis toutes choses entre ses mains.» (Paroles de Jean-Baptiste au sujet de Jésus ; Jean 3:31-35).

«Jésus leur répondit : Ma doctrine n'est pas de moi, mais de celui qui m'a envoyé. Si quelqu'un veut faire sa volonté, il connaîtra si ma doctrine est de Dieu, ou si je parle de mon chef. Celui qui parle de son chef cherche sa propre gloire ; mais celui qui cherche la gloire de celui qui l'a envoyé, celui-là est vrai, et il n'y a point d'injustice en lui.» (Jean 7:16-18).

Il donne la vie éternelle :

D’aucun parle de perfectionnement comme une fusion au cosmos. C’est un discours confus pour ceux-là mêmes qui l’enseignent. Mais Jésus parle de vie éternelle en des termes qu’Il maîtrise. Il est la vie éternelle.

«Or, la vie éternelle, c'est qu'ils te connaissent, toi, le seul vrai Dieu, et celui que tu as envoyé, Jésus Christ. Je t'ai glorifié sur la terre, j'ai achevé l'œuvre que tu m'as donnée à faire. Et maintenant toi, Père, glorifie-moi auprès de toi-même de la gloire que j'avais auprès de toi avant que le monde fût.» (Jean 17:3-5).

«Et voici ce témoignage, c'est que Dieu nous a donné la vie éternelle, et que cette vie est dans son Fils. Celui qui a le Fils a la vie ; celui qui n'a pas le Fils de Dieu n'a pas la vie. Je vous ai écrit ces choses, afin que vous sachiez que vous avez la vie éternelle, vous qui croyez au nom du Fils de Dieu.» (1Jean 5.11-13).

Il est le seul médiateur entre Dieu et les hommes :

«Car il y a un seul Dieu, et aussi un seul médiateur entre Dieu et les hommes, Jésus Christ homme, qui s'est donné lui-même en rançon pour tous.» (1Tm 2.5-6).

«Jésus est La pierre rejetée par vous qui bâtissez, Et qui est devenue la principale de l'angle. Il n'y a de salut en aucun autre ; car il n'y a sous le ciel aucun autre nom qui ait été donné parmi les hommes, par lequel nous devions être sauvés.» (Actes 4:11-12).

Etape 2 : Savoir que le chef des chrétiens est omniprésent

Pour atteindre l’excellence spirituelle, il faut compter sur le chef invisible de l’Eglise plus que sur ceux là qui sont leaders visibles de l’Eglise. En effet, Jésus est le chef invisible de l’Eglise et parce qu’Il est vivant, il est à toujours le chef et peut répondre à chaque instant aux questions à Lui adressées. Un avantage puissant est que Christ est aussi le chef de l’homme[2] et de ce fait, l’homme peut le consulter à volonté dans sa marche terrestre quotidienne.

L’Eglise est l’assemblée des personnes qui appartiennent à Christ. Ce sont des hommes, des femmes et des enfants qui ont décidé de se laisser conduire par Jésus-Christ, le Fils du Dieu vivant. C’est la communauté des sanctifiés qui adorent Dieu en esprit et en vérité selon Jean 4:23-24[3]. Tous les membres de l’Eglise constituent le corps du Christ et Christ lui-même est la tête de l’Eglise, contredisant ainsi tous ceux qui veulent à tout prix se passer pour le Christ sur la terre.

Jésus est vivant et à toujours présent dans les assemblées chrétiennes et n’a pas besoin que des humains prennent sa place. Jésus dit en effet que là où deux ou trois sont réunis en mon nom, Il est au milieu d’eux. Bien plus, Jésus gouverne bien les siens par le Saint-Esprit qu’Il donne à chacun de ceux qui le suive. Et que dit la Parole, nous n’avons pas besoin d’un autre enseignant car l’Esprit de Dieu nous enseigne lui-même tout ce qui concerne le chemin de la vérité.

Jésus-Christ est le chef omniprésent des chrétiens :

Tout chrétien doit savoir que Jésus est présent à chacune de leurs rencontres et savoir compter sur son écoute, son pardon, sa direction, son exaucement, etc.

«Je vous dis encore que, si deux d'entre vous s'accordent sur la terre pour demander une chose quelconque, elle leur sera accordée par mon Père qui est dans les cieux. Car là où deux ou trois sont assemblés en mon nom, je suis au milieu d'eux. » (Matthieu 18:19-20).

«…car le mari est le chef de la femme, comme Christ est le chef de l'Église, qui est son corps, et dont il est le Sauveur. Or, de même que l'Église est soumise à Christ, les femmes aussi doivent l'être à leurs maris en toutes choses.» (Ephésiens 5:23-24).

L’Esprit de Christ guide le chrétien :

Contrairement à l’esprit guide qui est l’inconnu à accepter dans les religions païennes, l’Esprit de vérité assure le lien de perfectionnement entre Dieu et l’homme. Que toute la gloire soit à Dieu pour telle grâce !

«Quand sera venu le consolateur, que je vous enverrai de la part du Père, l'Esprit de vérité, qui vient du Père, il rendra témoignage de moi » (Jean 15:26).

«Et moi, je prierai le Père, et il vous donnera un autre consolateur, afin qu'il demeure éternellement avec vous, l'Esprit de vérité, que le monde ne peut recevoir, parce qu'il ne le voit point et ne le connaît point ; mais vous, vous le connaissez, car il demeure avec vous, et il sera en vous.» (Jean 14:16-17).

«Pour vous, l'onction que vous avez reçue de lui demeure en vous, et vous n'avez pas besoin qu'on vous enseigne ; mais comme son onction vous enseigne toutes choses, et qu'elle est véritable et qu'elle n'est point un mensonge, demeurez en lui selon les enseignements qu'elle vous a donnés.» (1Jean 2:27)

 

 

Etape 3 : Savoir compter sur les autres frères

Dans l’élévation spirituelle, nous avons besoin des autres membres du corps de Christ.

Nous avons besoin des ministères des autres membres de l’église pour nous encadrer dans la croissance spirituelle ; mais avons le devoir de vigilance. Le chrétien doit s’assurer qu’il vérifie tout ce qui se dit de Jésus et de Dieu son Père, afin de se garder des enseignements faussés qui pourraient le détourner de la simplicité de Christ. Tous les chrétiens véritables ont l’Esprit de vérité en eux et rechercheront en tout temps la volonté de Dieu. Les faux frères sont facilement détectés car incapables de porter des fruits dignes d’un cœur repenti.

Nous rassurons toutefois le chrétien que personne n’a autorité de le détourner de Christ, qu’il soit pape ou ange. Toute la responsabilité du chrétien est de marcher dans les Ecritures et de s’assurer que sa confiance première est en Jésus-Christ, le divin et fidèle Maître, le Seigneur Tout-Puissant, l’ami tendre et compatissant. Puisque Christ est le chef de l’homme, l’homme doit se soumettre premièrement à Christ, et que tous les prêches soient examinés dans le sens à plaire le Christ prioritairement. Tout bon prêche motive le croyant à s’incliner davantage devant l’Agneau et devant le Père. Toute tentative d’éloignement de Christ ou de son Père est danger et interpellation à la vigilance.

Les différences sont un atout dans l’église :

Au-delà des origines culturelles et des différences charismatiques, les différents dons et charismes au sein de l’église sont déterminants dans le perfectionnement des saints. Il convient pour cela que le chrétien apprenne à recevoir de l’autre, dans les limites de la saine doctrine. C’est ainsi qu’il pourra faire de grands progrès vers les sommets spirituels.

«Celui qui est descendu, c'est le même qui est monté au-dessus de tous les cieux, afin de remplir toutes choses. Et il a donné les uns comme apôtres, les autres comme prophètes, les autres comme évangélistes, les autres comme pasteurs et docteurs, pour le perfectionnement des saints en vue de l'œuvre du ministère et de l'édification du corps de Christ, jusqu'à ce que nous soyons tous parvenus à l'unité de la foi et de la connaissance du Fils de Dieu, à l'état d'homme fait, à la mesure de la stature parfaite de Christ…» (Ephésiens 4:10-13).

«… afin qu'il n'y ait pas de division dans le corps, mais que les membres aient également soin les uns des autres. Et si un membre souffre, tous les membres souffrent avec lui ; si un membre est honoré, tous les membres se réjouissent avec lui. Vous êtes le corps de Christ, et vous êtes ses membres, chacun pour sa part. Et Dieu a établi dans l'Église premièrement des apôtres, secondement des prophètes, troisièmement des docteurs, ensuite ceux qui ont le don des miracles, puis ceux qui ont les dons de guérir, de secourir, de gouverner, de parler diverses langues.» (1Co 12:25-28).

Le chrétien doit éviter les faux prophètes :

Si les différences sont un atout dans le corps de Christ, il est à remarquer que les faux docteurs et les faux prophètes sont des intrus dont il faut se méfier.

«Gardez-vous des faux prophètes. Ils viennent à vous en vêtement de brebis, mais au dedans ce sont des loups ravisseurs. Vous les reconnaîtrez à leurs fruits. » (Matthieu 7:15-16)

«Bien-aimés, n'ajoutez pas foi à tout esprit ; mais éprouvez les esprits, pour savoir s'ils sont de Dieu, car plusieurs faux prophètes sont venus dans le monde. » (1Jean 4:1).

Etape 4 : Garder à l’esprit que l’excellence spirituelle est possible

Pour tout dire, le privilège du chrétien est grand. Dans sa relation avec Christ, il a l’assurance d’une vie belle, excellente et épanouie sur la terre des vivants et pendant toute l’éternité. Au sein de l’assemblée des saints, il sait compter sur la fidélité du chef de l’Eglise pour l’édifier et le faire grandir dans la vie spirituelle, ce que les esprits guides ne peuvent faire dans les religions orientales. En Christ, l’Esprit de vérité le conduit dans le perfectionnement spirituel et dans la ressemblance glorieuse de Christ. Le chrétien doit rester sensible à l’erreur doctrinale et s’éloigner promptement du mensonge car étranger à tel esprit. C’est un privilège indicible que d’avoir une relation avec Jésus-Christ, l’empreinte visible du Dieu invisible[4].

Que Dieu vous bénisse abondamment !

Amour de Christ

 

Autres ressources sur Victoires

Observations (7), les chrétiens victorieux contre la sorcellerie

 

Autres ressources sur le salut de Dieu :

Le salut est en Jésus-Christ

A quoi sert-il à un homme de gagner le monde ?

Extases sexuelles et adoration de Dieu : quel lien ?

Observations (1), Pourquoi les témoignages tendent vers un seul but

Observations (4), agents du diable, esclaves à affranchir

Observations (6), Jésus libère de la sorcellerie

Observations (5), Comment abandonner la sorcellerie

La Sainte Croix

Observations (7), les chrétiens victorieux contre la sorcellerie

Observations (2), sorcellerie, mensonge et hypocrisie

Visionner la vidéo du film Jésus

Le chrétien et le culte des ancêtres

Tract de Chick pour évangélisation des franc-maçons

Peut-on rembourser les bienfaits Dieu ?

Témoignage de Robert, ex-adventiste du 7e jour

Témoignage de Carolyn, ex-mormon

Témoignage de Moussa Koné, ex-musulman

Témoignage audio de Moussa Koné, ex-musulman

Culte des ancêtres : l’idolâtrie dévoilée

Le sperme, lien d’union entre l’homme et Dieu

Témoignage de Nahed, ex musulmane

Tract de Chick sur la franc-maçonnerie (anglais)

Comment évangéliser un Franc-maçon ?

Témoignage de Jamel, ex-musulman

Les eunuques de Dieu

Sois épouse de Christ

 



[1] 1Jean 1:8-9: «1.8 Si nous disons que nous n'avons pas de péché, nous nous séduisons nous-mêmes, et la vérité n'est point en nous. 1.9 Si nous confessons nos péchés, il est fidèle et juste pour nous les pardonner, et pour nous purifier de toute iniquité.»

[2] 1Co 11.3 : «Je veux cependant que vous sachiez que Christ est le chef de tout homme, que l'homme est le chef de la femme, et que Dieu est le chef de Christ.»

[3] Jean 4.23-24 : «Mais l'heure vient, et elle est déjà venue, où les vrais adorateurs adoreront le Père en esprit et en vérité ; car ce sont là les adorateurs que le Père demande. Dieu est Esprit, et il faut que ceux qui l'adorent l'adorent en esprit et en vérité.»

[4] «Il est l'image du Dieu invisible, le premier-né de toute la création. Car en lui ont été créées toutes les choses qui sont dans les cieux et sur la terre, les visibles et les invisibles, trônes, dignités, dominations, autorités. Tout a été créé par lui et pour lui. Il est avant toutes choses, et toutes choses subsistent en lui. Il est la tête du corps de l'Église ; il est le commencement, le premier né d'entre les morts, afin d'être en tout le premier. Car Dieu a voulu que toute plénitude habitât en lui…» (Col 1:15-19).